Air Belgium: a rebirth?

Join this forum to discuss the latest news that happened in the world of commercial aviation.

Moderator: Latest news team

Locked
User avatar
Yuqu12
Posts: 476
Joined: 04 Mar 2016, 09:41

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by Yuqu12 »

Maybe this means that AB is going to open their hub in BRU?

SabenaForever
Posts: 497
Joined: 24 Dec 2003, 00:00

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by SabenaForever »

Maybe it is me... But i don't see it! VLM, AB and U-Tours to China... 8-)

User avatar
luchtzak
Posts: 11505
Joined: 18 Sep 2002, 00:00
Location: Hofstade, Zemst - Belgium
Contact:

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by luchtzak »

https://www.aviation24.be/airports/liege-a ... frequency/

My source stated today that the U-tours ops makes no difference on the Air Belgium start-up

Acid-drop
Posts: 2765
Joined: 29 Jun 2005, 00:00
Location: Liège, BE
Contact:

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by Acid-drop »

AB from BRU, now 99.99% confirmed.
http://www.lalibre.be/economie/libre-en ... 671de9416f

Good luck to them...
Try to make a sentense with "low fares", "noise issues", "a340" and "BRU" and people start laughing.
but since they care a lot about the "connectivity" of the airport, no choice I guess.

If anyone has access to the full article of lalibre, it would be nice to.understand why they still mention Charleroi... they discuss the track lengh issue. I guess they just want to keep good relations with the walloon region by pretending a choice
My messages reflect my personal opinion which may be different than yours. I beleive a forum is made to create a debate so I encourage people to express themselves, the way they want, with the ideas they want. I expect the same understanding in return.

Stij
Posts: 2240
Joined: 07 Mar 2005, 00:00
Location: Belgium

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by Stij »

Acid-drop wrote: 01 Feb 2017, 07:59 AB from BRU, now 99.99% confirmed.
True, with a 2500m runway every widebody will be seriously weight restricted... But also, I believe on long haul, one needs cargo as well to be profitable and it's probably more easy to find in BRU (or LGG) than in CRL.

Could it be that the BRU message is intended at the Walloon government to put pressure so that they can operate from LGG? After all, there's a long runway and cargo... and Nicky knows that very well...

But I still have my doubts how they'll pull this of without an interline agreement or connecting pax...
Yes, Asia is underserved from Belgium, but to fill planes planes without interlining and connections on both sides? The list of failures is long and distinguished. So LGG is out again...

But maybe / probably we don't know the full picture..

I'm very curious...

Stij

Acid-drop
Posts: 2765
Joined: 29 Jun 2005, 00:00
Location: Liège, BE
Contact:

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by Acid-drop »

Well its obvious the chineese don't need BRU to connect to Amsterdam or Rome. When they talk about connectivity, it might be the train, bus, location.
So, as mentioned again in the article, they will probably focus on business people from Belgium.
But how big is that market, i wonder...
They'll have 4 A340 !
That's massive !
My messages reflect my personal opinion which may be different than yours. I beleive a forum is made to create a debate so I encourage people to express themselves, the way they want, with the ideas they want. I expect the same understanding in return.

airbuske
Posts: 1625
Joined: 09 Mar 2003, 00:00
Location: Brussels
Contact:

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by airbuske »

Brussels Airlines has no intention I think to fly to China in the (near) future.
So why no partnership between SN and AB? This would be a win win situation for both , no ?

I'am quiet sure that Brussels Airport would like to have them in BRU and that they will do
their utmost best to have AB in BRU.
Best regards,

Airbuske

Stij
Posts: 2240
Joined: 07 Mar 2005, 00:00
Location: Belgium

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by Stij »

Acid-drop wrote: 01 Feb 2017, 09:33 So, as mentioned again in the article, they will probably focus on business people from Belgium.
But how big is that market, i wonder...
There certainly is a market, but one needs at least 4 rotations a week to attract business pax...
Acid-drop wrote: 01 Feb 2017, 09:33 They'll have 4 A340 !
That's massive !
That should create +-24 rotations a week... massive indeed! If I guess 4 rotations per destination, that should give 6 destinations!

Stij

nordikcam
Posts: 1071
Joined: 24 Aug 2008, 10:22
Location: Uccle

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by nordikcam »

airbuske wrote: 01 Feb 2017, 10:18 Brussels Airlines has no intention I think to fly to China in the (near) future.
So why no partnership between SN and AB? This would be a win win situation for both , no ?

I'am quiet sure that Brussels Airport would like to have them in BRU and that they will do
their utmost best to have AB in BRU.
Would not there be a problem with the relationship SN and HU on chinese flights ex BRU ?

Boavida
Posts: 497
Joined: 14 Sep 2010, 23:54

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by Boavida »

Image

I read they want to see if they can work together with SN. This could be indeed a win-win situation if done wisely.

brasileiro
Posts: 2
Joined: 12 Feb 2016, 13:11

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by brasileiro »

Indeed they could work together

Full article of lalibre

Niky Terzakis est le fondateur et le patron de la nouvelle compagnie belge Air Belgium qui prendra son envol "pour fin juin 2017". Si tout va bien. "On a pris un peu de retard sur certaines étapes, mais on devrait être dans les temps", sourit l’ancien directeur de TNT à l’aéroport de Liège.

D’où vous est venue l’idée de créer une compagnie aérienne belge ?

Je me suis rendu compte qu’il y avait un trou à combler. Il y a très peu de vols directs depuis la Belgique vers l’Asie. Et on a bien l’intention de s’adresser à l’ensemble du marché, à savoir les touristes, les groupes et les hommes d’affaires. Notre compagnie n’a donc rien à voir avec les vols charters de groupes chinois depuis Liège, même si nous serons en concurrence pour un certain type de clientèle. Nous proposerons des vols réguliers vers la Chine, en priorité, mais pas uniquement. D’autres pays asiatiques sont dans nos plans.

Avez-vous déjà choisi l’aéroport belge depuis lequel vos avions décolleront ?

On prendra une décision définitive à la fin du mois de mars : on ira là où la clientèle se trouve. Cela se jouera entre Bruxelles (Zaventem) et Charleroi. Il y a des "pour" et des "contre" des deux côtés. Tant les considérations techniques, comme la longueur de la piste, que les coûts, l’accessibilité ou les connectivités sont importants. Les hommes d’affaires vont déjà à Charleroi, puisqu’ils représentent 17 % des passagers de l’aéroport. Je ne connais pas une entreprise qui évite désormais le low cost, même Brussels Airlines propose ce type de vols.

A Charleroi, il y a un problème de piste qui n’est pas assez longue pour accueillir vos avions long courrier...

Il y a certaines restrictions pour nos avions, mais pas sur toutes nos routes. Si vous allez loin, vous avez besoin de prendre du carburant et il y a quelques tonnes de différence entre un vol de 10 et 12h. On prend en compte les plans de la Région wallonne, qui a promis d’agrandir la piste pour 2020, et je sais que la Région tient parole. Bruxelles est incontournable, mais Charleroi a un très bel outil et ils ont la capacité de l’améliorer.

Pourriez-vous faire comme Ryanair qui opère à la fois de Bruxelles et de Charleroi ?

Non, on restera à la base qu’on choisira pour positionner notre marque. Ryanair fait comme les bohèmes avec leurs caravanes : elle va là où on lui donne un terrain. Nous, on a besoin de régularité.

Vous avez opté pour des avions Airbus A340. Ce ne sont pas vraiment des avions "modernes"…

Quatre avions sont en effet déjà sécurisés pour 2017, dont deux seront opérationnels dès juin. En fait ces avions sont très récents par rapport aux avions long courrier de nos amis de Brussels Airlines. L’avantage des A340, c’est que ce sont des avions à très long rayon d’action, peu bruyants et avec une charge potentielle de passagers importante. Evidemment, ce sont des quadrimoteurs et ils sont donc énergivores. C’est un avion de lancement qui nous permet de tester le marché, mais ces avions seront remplacés dans 5 à 6 ans. Notre plan prévoit davantage d’avions même si on ne verra pas non plus du "Air Belgium" aux quatre coins de la planète.

Vous avez pour objectif de proposer des prix compétitifs. Air Belgium sera-t-elle une compagnie low cost ?

On travaille toujours sur le positionnement de la compagnie. On sera compétitifs sur les prix, mais on ne veut pas apparaître comme le low cost que tout le monde connaît, qu’on déteste pour son manque de services, mais qu’on achète quand même. On n’aborde pas des vols de 12 heures de la même manière que des vols européens.

Il existe pourtant des compagnies qui font du long-courrier low cost, comme Norwegian ou Wow, en faisant payer un tas de suppléments (bagages, repas, couverture, choix de la place…) C’est ce style de compagnies que vous voulez être ?

On aura le style "Air Belgium", du low cost à la carte. Celui qui souhaite se contenter de très peu - car ce qui compte pour lui est le prix et uniquement le prix et pas le service - aura ce qu’il veut.

Vous offrirez tout de même à manger gratuitement ?

Il n’y a jamais rien de gratuit. On sera une compagnie moderne : tout le monde y trouvera son compte.

Comment ferez-vous pour minimiser vos coûts ?

La Belgique n’est pas le meilleur pays en ce qui concerne le coût de l’emploi et le pays a des exigences techniques. Si on voulait être extrêmement bon marché, on aurait créé cette compagnie sous un autre pavillon beaucoup plus complaisant. Mais il y a aussi un savoir faire unique en Belgique de longue date dans l’aérien, même si le secteur est sous-évalué dans notre pays. L’idée est de limiter les coûts hors exploitation à 10 %, contre près de 30 % pour beaucoup de compagnies traditionnelles. On va sous-traiter énormément. Nous n’aurons pas d’équipe de maintenance propre, ne construirons pas de hangar, etc. On fera aussi beaucoup de ventes par Internet. L’idée est de garder le modèle d’une petite compagnie.

Brussels Airlines va ouvrir une ligne vers l’Inde en mars. Est-ce un concurrent pour vous ?

Non, nous ne sommes pas du tout des concurrents et je ne souhaite qu’une chose, c’est que Brussels Airlines continue. On a des intérêts communs et il n’est pas impossible que nous coopérions à l’avenir. Nous aurons besoin de partenaires qui ne seront pas les mêmes si nous allons à Charleroi ou à Bruxelles. Mais nous n’entrerons pas dans une alliance de compagnies, car c’est extrêmement onéreux. Par contre les compagnies du Golfe sont de vraies concurrentes, même si nous avons le gros avantage de pouvoir proposer des vols directs, là où beaucoup de passagers doivent attendre plusieurs heures à Dubaï ou Doha pour rejoindre leurs destinations finales.

"Les gens sont encore attachés à la Belgique"

Vous avez choisi un nom emblématique et votre logo reprend la couronne de la royauté. La marque Belgique fait-elle encore vendre ?

Air Belgium est nom merveilleux, simple et redoutable. On l’a repris à une compagnie qui a été rachetée par un grand groupe dans les années 90. La Belgique est toujours un royaume et pas encore une république. Je crois que les clients belges veulent d’abord voler à des prix corrects, avec une compagnie sûre et des horaires qui leur conviennent. Mais on le voit sur les réseaux sociaux et autre : il y a un engouement pour le nom "Air Belgium", davantage qu’on l’espérait. Les gens sont encore attachés à la Belgique. Il y a ce que l’homme de la rue pense et ce que l’homme politique veut bien vous faire croire. L’idée est aussi de promouvoir une image positive de notre pays à l’extérieur.

Au niveau de votre actionnariat, êtes-vous vraiment une compagnie belge ?

Oui, d’ailleurs nous sommes la seule et dernière compagnie aérienne indépendante en Belgique. Nous ne sommes pas attachés à un grand groupe d’aviation qui prend des décisions pour nous. Ce sera difficile, mais nous voulons garder notre destin en main. Notre actionnariat est, en minorité - et ils resteront minoritaires - asiatique. Tout le reste est dans les mains européennes et belges en particulier. Comme toute entreprise, on espère être rentable dans les trois prochaines années, même si on est persuadé que nos concurrents vont très vite riposter commercialement. On ne peut pas investir à fonds perdus pour acheter le marché et perdre de l’argent pendant des décennies, comme l’ont fait d’autres compagnies.

Vous parlez de vos avions comme étant "peu bruyants". Devront-ils payer des amendes pour le survol de Bruxelles ?

Les A340 font le même bruit que les A330 de Brussels Airlines. Vous savez, il n’y a pas un seul aéroport important sur la planète qui n’est pas sujet à des impératifs visant à limiter les nuisances sonores. Mais on s’y prend différemment à Bruxelles qui devrait faire attention et appliquer des normes logiques. Je comprends le désarroi actuel de l’aéroport et des compagnies car des avions sont des investissements très lourds de plusieurs centaines de millions d’euros, et qui doivent être amortis sur une longue période. On ne change pas les normes en plein milieu de la route. Le problème à Bruxelles n’est pas l’aviation, mais un imbroglio politique. C’est chaotique depuis 30 ans.

Pour une compagnie qui veut investir en Belgique, les normes de bruits bruxelloises sont-elles un gros frein ?

Les vols long courrier passagers sont traditionnellement des vols de jour, donc cela ne nous concernera pas vraiment si on choisit Bruxelles. Mais je ne peux pas imaginer une seconde qu’un pays comme la Belgique s’empêche d’avoir un aéroport international, une connectivité avec le reste du monde lui permettant de dynamiser son économie.

Les Asiatiques ont été parmi les premiers à fuir la Belgique après les attentats. N’est-ce pas audacieux de lancer des vols vers la Chine moins d’un an après ?

Il est clair que l’Europe, et pas que la Belgique, reste anxiogène pour eux. Mais le monde ne va pas s’arrêter et les touristes asiatiques vont revenir.

SLM
Posts: 152
Joined: 21 Jan 2016, 16:31

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by SLM »

Where can i buy this scale model of Air Belgium? Thanks.

Bralo20
Posts: 1448
Joined: 12 Aug 2008, 13:48

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by Bralo20 »

Boavida wrote: 01 Feb 2017, 12:13 Image

I read they want to see if they can work together with SN. This could be indeed a win-win situation if done wisely.
And they start with a wrongly painted flag...

Left side of the plane: black - yellow - red (thus the correct order)
Right side of the plane: red - yellow - black (the flag reversed)

Hope they correct that before the planes are painted ;)

crew1990
Posts: 1132
Joined: 29 Dec 2010, 21:46

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by crew1990 »

No worry they are of course aware that from one side this is not the same order, but this is not a mistake, I hope they will keep it like it is, actually i like the livery with those king of rings making the Belgian flag

User avatar
luchtzak
Posts: 11505
Joined: 18 Sep 2002, 00:00
Location: Hofstade, Zemst - Belgium
Contact:

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by luchtzak »


Bralo20
Posts: 1448
Joined: 12 Aug 2008, 13:48

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by Bralo20 »

crew1990 wrote: 01 Feb 2017, 13:57 No worry they are of course aware that from one side this is not the same order, but this is not a mistake, I hope they will keep it like it is, actually i like the livery with those king of rings making the Belgian flag
They are clearly not aware that they are putting the flag in the wrong order, hence the new picture on the frontpage of this site. The livery itself is stunning but the order of the colours are wrong which is just plain annoying as hell.

I'll hope they correct it though before the planes are painted

Amavro
Posts: 37
Joined: 24 Jan 2017, 20:41

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by Amavro »

There is a side that is correct, and then it is a continuity in the painting that makes the other side of the plane do not have the right order. If you want the 2 sides to have the correct order, you would have an interruption in the middle of the ceiling, the rendering would be less beautiful I think.

Bralo20
Posts: 1448
Joined: 12 Aug 2008, 13:48

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by Bralo20 »

Amavro wrote: 01 Feb 2017, 14:21 There is a side that is correct, and then it is a continuity in the painting that makes the other side of the plane do not have the right order. If you want the 2 sides to have the correct order, you would have an interruption in the middle of the ceiling, the rendering would be less beautiful I think.
I know that, but the correct side should be the left side, not the right side. Search the internet and you'll see that the correct flag is always painted on the left side of the plane while the right side has the opposite. You can see it also on Brussels Airlines' planes: on the left side you'll have the flag correct (flying downdraft), on the right side it's reversed (also flying downdraft).

In this livery the flag is flying against the wind.

Bralo20
Posts: 1448
Joined: 12 Aug 2008, 13:48

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by Bralo20 »

I wonder why nobody at Air Belgium noticed the mistake?

crew1990
Posts: 1132
Joined: 29 Dec 2010, 21:46

Re: Air Belgium: a rebirth?

Post by crew1990 »

Bralo20 wrote: 01 Feb 2017, 14:27 I wonder why nobody at Air Belgium noticed the mistake?
Because it's simply not a mistake! It was the purpose to do it this way. Now you like it or not, les goûts et les couleurs...

Locked